Colère excessive: Comment la dominer?

C’est notre vécu et nos habitudes qui forgent notre personnalité. Si nos parents avaient pour habitude de « régler » leurs problèmes par la colère , il est normal de croire qu’elle est bénéfique. Certains pensent qu’il faut absolument l’exprimer. D’autres estiment que la colère est une force de caractère. Mais qu’en est-il réellement?

Qu’est-ce que la colère ?

La colère est une émotion. Tout comme la peur elle déclenche la fonction « fuir ou combattre » du corps. Une colère saine permet de maintenir l’intégrité psychique et physique d’une personne. Mais voilà, la colère est l’émotion la plus difficile à contrôler. Notre esprit trouvera très facilement les arguments nécessaires pour pouvoir l’exprimer. La colère est excessive quand elle met en danger la vie et les biens d’autrui et lorsqu’elle est démesurée par rapport à la situation qui l’a déclenchée.

Pourquoi dominer la colère?

Plus nous ruminons notre colère, plus nous allons nous trouver des raisons pour nous mettre en colère.

Impact négatif sur les relations sociales

La colère est capable de maintenir notre corps en alerte plusieurs heures voire plusieurs jours. Cela nous permettra de réagir plus rapidement en cas d’attaque. On se trouve ainsi plus irritable, à « fleur de peau » et la moindre contrariété pourrait nous faire exploser.

Non maitrisée, la colère peut se transformer en fureur et c’est là qu’elle devient dangereuse puisque c’est à partir de là que surviennent les actes violents! La personne en proie à la fureur n’est plus guider par son cerveau rationnel. C’est en gros son émotion qui prend temporairement le contrôle. La colère excessive nuit donc aux relations sociales.

Laisser libre cours à sa colère est la pire des solutions pour se calmer et cela même si on a l’impression qu’elle nous soulagera! Au mieux la colère ne fera qu’entretenir du ressentiment.

Des problèmes de santé

En plus des préjudices qu’il peut porter à son entourage le coléreux est davantage exposé à des problèmes de santé:

  • Hypertension
  • Troubles digestifs
  • Insomnie
  • Dépression
  • Crise cardiaque
  • AVC
  • Maux de tête
  • Anxiété
  • Problème de peau

Il est donc important de savoir dominer sa colère. Plus facile à dire qu’à faire, c’est vrai, mais comme pour tout cela s’apprend!

Comment dominer sa colère?

Repérez les causes

Quand vous sentez la colère monter la première chose à faire est de déterminer les raisons pour lesquelles vous vous sentez en colère. Une fois que vous avez trouvé les causes, réfléchissez à des stratégies afin d’atténuer votre sentiment.

Imaginons que vous roulez et que quelqu’un vous coupe la route à une intersection où vous aviez la priorité. Dans cette situation c’est normal de se sentir en colère. Dans cette situation il sera plus prudent de se dire que le chauffard avait de bonnes raisons de vous couper la route (urgence médicale, perte de contrôle…) que de vouloir le courser pour régler vos comptes.

N’hésitez pas à tenir un petit journal afin de repérer les circonstances qui vous ont poussé à vous mettre en colère.

Pour désamorcer la colère il faut donc repérer et contrer les pensées qui la déclenchent!

Prenez du recul

Si vous sentez monter la colère et que vous savez que la situation pourrait devenir hors de contrôle! Eloignez-vous temporairement. Laissez la situation se désamorcer et pensez à autre chose. Et tant qu’à faire profitez-en pour pratiquer une activité saine comme:

  • La relaxation
  • La marche en forêt (évitez les lieux anxiogènes)
  • Un sport plus intense (vélo, course, escalade…) 

J’ai précisé plus haut « une activité saine » car manger entièrement un gâteau au chocolat ou dilapider son argent en faisant du shopping n’est certainement pas la meilleure solution.

Evitez les excitants

En plus d’une activité physique régulière, si vous avez tendance à vous énerver très rapidement, efforcez-vous de manger équilibré. Evitez l’alcool et les excitants tels que le café, les boissons contenant de la caféine etc… Au contraire, vous pouvez utiliser des plantes apaisantes telles que la camomille, l’aubépine, la valériane en tisane ou sous forme d’huile essentielle pour diminuer votre stress.

Il ne faut pas se voiler la face, la vraie force de caractère réside en celui qui sait se maitriser! En effet il est plus difficile de résister à la colère que de l’exprimer! Si vous vous mettez en colère facilement pensez à l’impact négatif que cela a sur vous et sur votre entourage. N’oubliez pas que la maitrise de soi s’apprend! Plus vous perdrez l’habitude de vous mettre en colère, plus cette manière d’être aura tendance à s’effacer. Si vous persévérez les résultats finiront par payer!

Si vous désirez des conseils personnalisés contactez moi je me ferai un plaisir de vous répondre 🙂

Pour voir plus loin je vous conseille les ouvrages suivants: