Catégories
blog

Le zévi: vertus et bienfaits

De son nom scientifique Spondias Dulcis, et également connu sous le nom de prunier ou pommier de cythère, le “pied de zévi” à la Réunion est un arbre pouvant atteindre 25 m de hauteur. Il est principalement cultivé pour son fruit. Les fruits peuvent être consommés crus ou transformés en jus, confitures ou marmelades. 

Utilisations alimentaires

Le zévi est souvent apprécié pour la boisson froide désaltérante qu’on peut en faire à partir de ces fruits ou de ses jeunes feuilles.
(recette du jus de Zévi)

Recette jus feuille zévi
Jus à base des jeunes feuilles (cœur) du pied de zévi

En mijotant sa chair dans de l’eau et du sucre puis en filtrant le tout au tamis, on peut obtenir une sorte de compote riche en vitamines. En laissant mijoter plus longuement on pourra obtenir quelque chose de plus épais similaire à de la confiture. 

Les jeunes feuilles peuvent quant à elle être utilisées comme assaisonnement ou cuites comme légume tandis que les feuilles mûres sont utilisées dans les salades.

Les fruits non mûrs, et donc aigres,  peuvent être transformés en rougail pour accompagner votre cari (recette de rougail zevi).

Dans certaines régions d’Asie, les jeunes feuilles (les cœurs) du zévi sont consommées crues, en assaisonnement ou cuites avec la viande afin de l’attendrir.

En plus de ces aspects culinaires,  il existe diverses utilisations médicinales traditionnelles des fruits, des feuilles et de l’écorce du pied de zévi dans différentes parties du monde. 

Utilisation médicinale traditionnelle

Le zévi est riche en vitamine C (environ 42 mg pour 100g). C’est également une bonne source en fer, en vitamine A, en vitamines B et en phosphore. De plus, les zévis verts contiennent près de 10% de pectine. 

Les feuilles et l’écorce du pied de zévi sont largement utilisées comme agent thérapeutique car elles contiennent des flavonoïdes, de la saponine et des tanins. Les saponines ont une action expectorante, c’est-à-dire qu’elles favorisent les sécrétions des bronches. Les flavonoïdes sont connus pour leur propriété antioxydante.

Le zévi agit comme antioxydant et antianémique

En plus de la vitamine A, le fruit contient également de la vitamine C. Ces deux types de vitamines ont une action antioxydante qui peuvent contrer les radicaux libres. 

Le zévi est riche en fer et en vitamine B1 qui favorisent la production de globules rouges et augmenter le flux d’oxygène dans tout le corps et donc prévenir l’anémie.

Le zévi, Idéal contre les troubles intestinaux

L’écorce est astringente. On utilise traditionnellement sa décoction comme antidiarrhéique. Dans certaines régions du monde, on fait des boissons médicinales en laissant les feuilles et l’écorce de zévi macérées dans de l’eau afin de lutter contre les troubles intestinaux comme la dysenterie. 

Comme la pomme, le zévi est riche en pectine. La pectine contenue dans le zévi est une fibre soluble qui a tendance à réguler le transit intestinal. 

Il régule le taux de cholestérol

Ensuite, la pectine a également une action sur le taux de cholestérol et de glycémie. Comme elle régule le transit, elle permet au corps de mieux assimiler le cholestérol et les glucides. De plus, elle a la capacité d’absorber certains métaux lourds (cuivre, plomb, mercure) souvent responsables de nombreux dysfonctionnements (fatigues intenses, ostéoporose…).

Si vous souhaitez prendre rendez-vous n’hésitez pas à me contacter pour une consultation 100% en ligne

Attention: cet article aborde la médecine traditionnelle utilisée ici et là à travers le globe. Avant toute automédication demandez conseils à votre médecin, surtout si vous souffrez d’une pathologie grave ou chronique.

Source: