Catégories
blog

Ambaville: Vertus et bienfaits

Description et caractéristiques de l’Ambaville

L’Ambaville (Zambavil en créole) est un petit arbuste endémique de La Réunion. On le retrouve plus rarement à Maurice. Il mesure entre 2 et 4 mètres et donne des fleurs jaunes pâles. L’Ambaville donne des petits fruits qui sèchent directement sur l’arbuste. Ce petit arbuste a de nombreuses propriétés médicinales.

Vertus et bienfaits de l’Ambaville

Pour faire cette tisane ce sont les « coeurs », c’est à dire les petites tiges avec leurs feuilles et leurs fleurs qui sont portées à ébullition.

Contre les maux d’estomac

En décoction (faire bouillir), l’Ambaville a montré de puissantes propriétés antiulcéreuses. N’étant pas toxique la tisane pourra être consommée en fonction de votre soif. Pour plus d’efficacité vous pouvez ajouter d’autres plantes aux propriétés similaires tels que l’Herbe-à-bouc.

Laissez infuser 5 grammes de plante sèche dans une tasse d’eau bouillante, pendant 20 min ; boire une tasse matin, midi et soir (avant les repas) et le soir au coucher

Contre les problèmes de peau

En faisant une grande quantité de tisane, on peut l’utiliser sous forme de bain. Elle permet de soigner l’eczéma, les démangeaisons, les dartres, les boutons, les brûlures

Faire bouillir 1 litre d’eau avec une poignée de plante sèche, à feu doux ; laissez infuser 20 min après avoir retiré du feu. Mettre directement sur les zones à traiter ou ajouter à l’eau du bain.

Contre les problèmes de reins

Toujours en décoction, sous forme de tisane donc, l’Ambaville est traditionnellement  connu pour être un puissant diurétique. Il faciliterait donc le travail des reins. Mais cela n’a pas encore été prouvé scientifiquement. (voir recette contre les maux d’estomac ci-dessus)

En faveur du nourrisson

La tisane d’Ambaville, aussi appelée « tisane tambave », serait idéale pour soigner les coliques et la gastro-entérite légère du nourrisson. On peut l’associer à diverses plantes adoucissantes et anti-inflammatoires telles que le  Plantain, le Fumeterre, le Change-écorce.

Comme pour l’adulte, cette plante permet de soigner les problèmes de peau du nourrisson. Ainsi, sous forme de bain, il soulage les bourbouilles et les érythèmes fessiers.

(voir recette contre les problèmes de peau ci-dessus)

Attention: Ces informations sont proposées à titre indicatif. Avant toute automédication demandez l'avis de votre pharmacien.
Sources:
- Les plantes médicinales Réunionnaises, R.Lavergne
- Inventaire National du Patrimoine Naturel
- CIRAD
- Médecine humaine et pathologie. 2016
Catégories
blog

Cerise côtelée ou pitanga: vertus et bienfaits

Originaire de l’Amérique du sud, ce cerisier a été introduit à La Réunion. Cet arbuste, du nom scientifique Eugenia uniflora, peut atteindre jusqu’à 10 mètres de haut et arbore, à maturité, des feuilles d’un vert brillant. Il donne un fruit rond, une cerise, légèrement aplati qui a un goût variant entre l’amertume et l’acidité. Cet arbuste est aussi connu sous les dénominations créoles: Siriz kot ou pitanga (nom similaire en portugais).

Vertus et bienfaits du jus de cerises côtelées

La cerise est très riche en vitamine C. Elle contient également du magnésium, du zinc et du potassium. En consommer est donc bénéfique pour la santé.

Selon une étude*  le jus cette cerise  est composé de deux substances qui jouent un rôle important contre l’inflammation des gencives. Selon l’étude, boire du jus de pitanga aurait des propriétés médicinales qui aideraient à prévenir les maladies parodontales liées à l’inflammation bactérienne.

La recette du jus de cerises côtelées

Ingrédients

  • 2 poignées de cerises côtelées (environ 40)
  • 150 ml d’eau

Préparation

Cette recette est très simple, Il est possible de faire du jus avec les cerises soit en mixant les fruits avec de l’eau soit à l’extracteur. Il faut penser à les dénoyauter avant évidemment. 

Bien sûr d’autres recettes sont possibles avec ces cerises .Toutefois, il ne faudra pas oublier que plus l’on cuit et transforme un aliment, moins il apporte de vitamines et de minéraux, car la chaleur tue les nutriments. Si vous souhaitez en consommer pour un apport en minéraux, évitez donc de les cuire et consommez les ,le plus naturellement possible.

Vertus et bienfaits des feuilles de cerise côtelé

  • Il est déjà intéressant de noter que dans de nombreux pays la feuille de cerise est utilisée comme substitut au thé.
  • A la Réunion, les « coeurs de cerise » (les jeunes feuilles du cerisier), sont traditionnellement utilisés contre les état grippaux, et plus particulièrement pour faire baisser la fièvre et les courbatures.
  • Au Brésil, on les utilise plus souvent comme anti-inflammatoires, anti-rhumatisme, vermifuge, antiparasitaire, mais aussi contre la grippe, la bronchite…
  • Dans les îles de Madère, elles sont souvent utilisées pour traiter la bronchite.
  • Les Nigérians les utilisent contre les troubles intestinaux, la fièvre et les inflammations.
  • Dans d’autres régions on les utilise pour favoriser la circulation du sang dans la région pelvienne et l’utérus. Ainsi, cette plante serait donc idéale pour la régulation du cycle menstruel.

La recette de la tisane coeur de cerise

Contre la fièvre et les courbatures:

INGRÉDIENTS
  • 500 ml d’eau
  • 1 cuillère à café de « coeurs de cerise » hachés
  • 2 à 3 branches de thym
  • Les pelures d’un citron bio
  • du miel
LA PRÉPARATION
  1. Faites bouillir l’eau et éteignez-la dès qu’elle bout.
  2. Ajoutez les feuilles de cerises, les branches de thym et les pelures du citron lavé,
  3. couvrez le récipient et laissez infuser 10 minutes.
  4. Filtrez la tisane.
  5. Ajoutez du miel si vous le souhaitez mais lorsque la température de l’eau a baissé 

Contre la diarrhée

INGRÉDIENTS
  • 150 ml d’eau
  • 1 cuillère à soupe de « coeurs de cerise » hachés
LA PRÉPARATION
  1. Faites bouillir l’eau et éteignez-la dès qu’elle bout.
  2. Faire infuser les feuilles dans l’eau bouillante pendant 10 min
  3. Filtrez la tisane

Pour tout conseil personnalisé n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour une consultation à domicile ou en ligne 

Mise en garde

  • Il est déconseillé de consommer plus de 3 tasses de tisane par jour. Comme il s’agit d’une boisson diurétique, la surconsommation de cette tisane pourrait altérer le fonctionnement normal du corps.
  • Les conseils de cet article ne remplacent pas la consultation avec le médecin. N’oubliez pas que chaque organisme est unique et peut réagir différemment !
  • Demandez l’avis de votre médecin avant d’en consommer si vous suivez un traitement particulier.
Catégories
blog

Yapana ou ayapana: vertus et bienfaits

Qu’est-ce que le yapana?

Le yapana est une plante très connue sous les tropiques. Son nom latin est Ayapana triplinervis (ou Eupatorium ayapana, Eupatorium triplinerve) et elle fait partie de la grande famille des Asteraceae (même famille que la tournesol ou la marguerite).

A d’autres endroits du globe le yapana (Réunion) aura pour nom : aypanaaiapanaaiapainaaipanacagueñacuriadaun panahan, daun perasman, diapalma iapana, diarana-guaco, japana, japana-branca, sekrepatoe wiwir, pool root, white snakeroot, yapanaDiapana, Zèbe cont’la fièv ‘, Zèbe vulnéraire, Zèbe à thé, Zèbe cout’la.

Il s’agit d’une plante ornementale qui pousse jusqu’à une hauteur de 20 – 30 cm. Les feuilles mesurent entre 6 et 8 cm et sont de couleur verte et la tige est de couleur rose/violet.

Le Yapana est originaire de l’Amérique latine. Elle a été introduite par la suite dans de nombreux autres pays tropicaux (y compris dans certaines îles comme les Antilles, la Réunion, Haïti…).

Comment utiliser l’Ayapana?

Cette plante a de nombreuses vertus médicinales, c’est pour cette raison qu’elle est très connue. Les indiens d’Amérique du Sud étaient les premiers à l’utiliser.

Contre les maux d’estomac

Les indiens péruviens utilisaient ses feuilles et sa tige contre de nombreuses pathologies digestives comme les maux d’estomac, les coliques. Cette plante est également un excellent dépuratif. Ils l’utilisaient également en pâte ( feuilles écrasées) pour une utilisation externe afin de soigner les plaies et les hémorragies.

Pour d’autres pathologies comme les hémorragies internes, les morsures de serpent ou les vomissements, ils faisaient tout simplement un jus avec les feuilles et le buvaient. Le yapana est un bon sédatif pour les plaies et les ulcères.

Contre les troubles digestifs

En Guyane, la plante entière est infusée pour soulager les nausées et les vomissements causés par le paludisme et cette même décoction est utilisée au Surinam pour la diarrhée chronique.

En Inde, une infusion de feuilles est considéré comme un cardiotonique, diaphorétique, émétique, hémostatique, laxatif, stimulant, et tonique. Des études indiennes ont également montré que l’huile essentielle de Yapana est un antibactérien (contre le staphylocoque) et un anti-parasitaire (contre le Ténia)!

Contre les troubles ORL

Au Brésil, cette plante est utilisée en infusion. Sous cette forme elle a des vertus toniques, astringentes, anti-dysentériques et sudorifique. En y ajoutant du miel, ce breuvage devient idéal contre la toux et le maux de gorge. Elle peu être utilisée contre l’angine de poitrine, le choléra et les pathologies auditives.

Aux Trinidad, la plante est utilisée pour les rhumes, la constipation, la fièvre, la grippe, la pneumonie et la fièvre jaune.

En Malaisie, le Yapana ou Ayapana est considéré comme sudorifique et utilisé pour la bronchite et la diarrhée.

Un article a été écrit à propos de cette plante dans le «  American Journal of Pharmacy » (1887), qui a déclaré: «Les feuilles sont recommandées contre les indigestions, les douleurs thoraciques et le choléra, et sont utilisés à des fins similaires en Europe depuis le début de ce siècle. » Les feuilles de Yapana ou d’Ayapana sont officielles dans la Pharmacopée française.

En Bref

Le yapana est une plante indispensable à avoir dans son jardin! Elle est surtout efficace contre les pathologies digestives et  grippales.

Attention: Ces informations sont proposées à titre indicatif. Avant toute automédication demandez l'avis de votre pharmacien.