temperament-mood-humeur

Quel est mon tempérament ?

Le tempérament est ce qui caractérise un individu. C’est la disposition générale de son humeur.  Bref, c’est ce qui fonde sa personnalité ! Vous avez envie de savoir quel est votre tempérament ? Cette page est là pour vous aiguiller !

La classification des tempéraments

Le fait de classifier les individus dans des catégories en fonction de leur tempérament ne date pas d’aujourd’hui ! En réalité, les hommes s’intéressent à cette question depuis l’Antiquité… D’ailleurs, c’est dans cette période de l’histoire qu’est apparue la théorie des humeurs. C’est à Hippocrate qu’il faut dire merci ! Sa classification est assez exhaustive et permet de cerner au mieux les caractéristiques communes aux humains. Elle se base non seulement sur des éléments morphologiques, mais aussi sur d’autres caractéristiques comme le comportement, le tégument, la physionomie, les gestes… Aussi, il distingue quatre humeurs : le bilieux, le nerveux, le sanguin et le lymphatique.

Quelques caractéristiques physiques

La morphologie

  • Le bilieux : muscles bien développés, mains fermes et dures, peau sèche et dure…
  • Le nerveux : muscles grêles, mains allongés et minces, peau fine et flasque…
  • Le sanguin : muscles solides et enrobés, mains fermes et épaisses, peau souple et rouge…
  • Le lymphatique : muscles peu développés et très enrobés, mains épaisses et molles, peau flasque et fine…

Le comportement et l’attitude

  • Le bilieux : expression dure, attitude volontaire et sérieuse, regard fixe et dominateur, élocution martelée…
  • Le nerveux : expression triste, attitude émotive et critique, regard inquiet, élocution saccadée et rapide…
  • Le sanguin : expression de bien-être et enjoué, attitude animée et cordiale, regard vif et direct, élocution assurée et rapide…
  • Le lymphatique : expression de béatitude et d’immobilité, attitude flegmatique, regard doux et atone, élocution monotone…

Les gestes

  • Le bilieux : Ses gestes sont décidés (poignée de main vigoureuse, pas frappant du talon…).
  • Le nerveux : a des gestes incessants, une poignée de main réticente, fait des petits pas irréguliers…
  • Le sanguin : a des gestes exubérants, une poignée de main ferme et affectueuse, fait des pas rapides et réguliers…
  • Le lymphatique : a des gestes sobres, une poignée de main sans énergie, fait des petits pas nonchalants…

Les qualités et les défauts


Pour déterminer son tempérament, il ne suffit pas de regarder ses mains, son teint ou son attitude. Il faut aller plus loin ! Et si on regardait du côté des qualités et des défauts… Vous allez sûrement vous reconnaître !

Les bilieux sont des personnes qui débordent d’énergie, qui ont le sens de la discipline et de l’ordre. Ils savent aussi faire preuve d’un grand courage. Ils ont besoin de se contrôler dans leur rapport avec les autres puisqu’ils ont tendance à être orgueilleux, cyniques et dures.

Les nerveux se distinguent par leur rapidité, leur perfectionnisme et leur sensibilité tant émotive qu’affective. Leurs qualités doivent tout de même être maîtrisées puisque poussées à l’extrême des défauts apparaissent (anxiété, susceptibilité…).

Enthousiastes, généreux et sociables, les sanguins sont souvent appréciés par leur entourage. Mais pour garder de vraies amitiés, ils doivent veiller à leurs défauts (vantardise, vanité, mensonge…).


Que dire des lymphatiques ? Ils sont dotés d’une grande douceur, sont patients et ont beaucoup d’humour.  Ils doivent faire attention afin de ne pas tomber dans le piège de la paresse et de la négligence !


L’importance de connaître son tempérament ?


Évidemment, le but de l’article n’est pas de se sentir cloitrer dans des cases. Il s’agit plutôt de connaître son tempérament afin de briser les barrières qui existent parfois entre les personnes aux humeurs différentes. Connaître la disposition générale de son humeur est essentiel afin de mieux se comprendre, connaître ses qualités et ses défauts mais aussi pour entretenir des relations plus saines avec les autres. Cette idée rejoint les propos du célèbre moraliste Joseph Joubert : « C’est par son humeur qu’on plaît ou qu’on déplaît et par le fond de son caractère qu’on se fait aimer ou haïr ».

En naturopathie, connaître le tempérament du malade, aide le praticien à donner des conseils plus personnalisés. Face à un lymphatique, par exemple, il cherchera à être plus motivant et convaincant. Face à un nerveux il veillera à être rassurant.
Connaitre son tempérament peut donc être très utile aussi bien pour vous que pour le naturopathe.

Pour une consultations à domicile ou en ligne n’hésitez pas à prendre RDV.